Yser lance sa nouvelle plateforme la veille de l’entrée en vigueur du RGPD

A la veille de l’entrée en vigueur du RGPD, Yser a dévoilé sa nouvelle plateforme lors d’une soirée à 42. Elle doit faciliter l’application du nouveau règlement sur le traitement des données personnelles.

A la veille de l’entrée en vigueur du Réglement Général sur la Protection des Données (RGPD), la start-up Yser (prononcez « whyser ») a organisé sa soirée de lancement à 42. Cela a été l’occasion de dévoiler la nouvelle plateforme qui doit faciliter l’application du RGPD. L’outil est destiné à la fois aux particuliers et aux entreprises.

42 - Timothy Lengline et Nicolas Esline, 2 des 5 fondateurs de Yser.

Ce projet a vu le jour grâce à Matrice Confiance Numérique, un programme inter-écoles d’innovation et d’entrepreneuriat. Ainsi, cinq étudiants sont à l’origine de Yser : Etienne Fichot, Timothy Lengliné et Etienne Jaunet de 42, Nicolas Esnis de l’EDHEC et Pierre-Florian Dumez de l’Université Paris-Descartes. Le projet Yser est le fruit d’une longue réflexion et a déjà séduit. En effet, en avril 2018, Yser a été lauréat du prix BNP Paribas des entreprises en cours de création du concours Total EDHEC Entreprendre.

Une spécialiste dans le traitement des données revient sur le RGPD

42 - Nathalie Martial-Braz, professeur agrégée spécialiste du traitement des données personnelles.

L’événement a débuté avec les interventions de Tiphaine Liu et François-Xavier Petit, respectivement directrice pédagogique et directeur général du programme Matrice. Par la suite, Nathalie Martial-Braz a détaillé les changements qu’impliquera la mise en application du RGPD. Cette professeure agrégée est spécialisée dans le traitement des données personnelles. Enfin, Thierry Vallenet a présenté le groupe Be-ys, partenaire de Yser et dont il est le directeur général. Malheureusement, une soirée de lancement se déroule rarement sans accroc. Un petit problème technique a retardé la démonstration de Yser qui a finalement eu lieu pendant le cocktail.

Faciliter les requêtes des utilisateurs après l’application du RGPD

42 - Pierre-Florian Dumez, Timothy Lengline et Nicolas Esnis, 3 des 5 fondateurs de Yser.

Depuis ce matin, la plateforme à double interface est accessible gratuitement pour les particuliers. L’utilisateur pourra récupérer ses données personnelles, stockées dans un coffre-fort en ligne. Yser lui permettra de faire une demande d’effacement, mais aussi d’en savoir plus sur ses nouveaux droits. Il pourra enfin découvrir à quelles fins les entreprises ont traité ces informations. Du côté des professionnels, l’offre de Yser est payante. Plus qu’une simple mise en conformité avec le RGPD, Yser propose aux entreprises de faciliter et traiter les requêtes des utilisateurs, garantissant de ce fait une plus grande transparence.