Notre ambition
Pour la France

La France est encore la 5e puissance économique mondiale, mais seulement la 20e pour l’économique numérique. Quand elle retrouvera sa place légitime au rang des puissances numériques, le problème du chômage en France sera résolu.

Dans un monde ouvert, où l’emploi migre en fonction de la disponibilité des talents, il est vital pour un pays de former ses jeunes aux métiers d’avenir. Sans aucun doute possible, ces métiers sont en grande partie les métiers « du numérique ».

Parmi ces métiers, ceux qui touchent à la programmation informatique ne sont aujourd’hui enseignés en France ni à suffisamment de nos jeunes, ni de manière satisfaisante.

Pour preuve du manque de développeurs informatique en France, deux chiffres :

  • Les élèves diplômés des écoles d’informatique les plus reconnues reçoivent en fin d’études plus de 30 propositions de CDI,
  • Rien qu’en France, 450 000 emplois seront à pourvoir dans la filière numérique d’ici 2015.

Dans le même temps, les informaticiens qui sortent de l’enseignement supérieur public peinent à trouver un emploi. Leurs compétences techniques et leur intégrabilité au monde professionnel après 3, 5 ou 7 années d’études sont contestées par les recruteurs qui leur préfèrent des étudiants mieux formés en parfois trois années seulement dans l’enseignement privé.

Cela pose un problème de justice sociale, intrinsèquement dû à une pensée pédagogique unique, insupportable, qui pénalise une France dont la croissance économique future est précisément liée à la capacité d’innovation et de transformation digitale de nos entreprises. Le manque de développeurs compétents retarde ces projets de transformation, eux-mêmes sources d’autres emplois.

Avec 42, la seule école d’informatique entièrement gratuite et à la pédagogie innovante, nous voulons corriger cette injustice et aider la France à se transformer pour croître de nouveau.