NAVYA : le pionnier et spécialiste des véhicules autonomes lance un challenge à 42

Un nouveau challenge attend les étudiants de 42 : NAVYA x 42 ! En effet, le pionnier et spécialiste des véhicules autonomes offre un voyage au CES Las Vegas pour celles et ceux qui proposeront la meilleure solution au défi proposé !

42 - L'AUTONOM SHUTTLE de Navya est déjà en utilisé à La Défense.
L’AUTONOM SHUTTLE, à La Défense.

NAVYA, leader français dans le domaine des véhicules autonomes, lance un nouveau défi aux étudiants de 42 : le challenge NAVYA x 42 ! Les participants sont invités à réfléchir à des solutions permettant d’améliorer l’expérience utilisateur et d’optimiser le temps passé dans lesdits véhicules. Nicolas de Crémiers, directeur marketing, a débuté la rencontre par une présentation du fondateur de NAVYA, Christophe Sapet, et les concepts sur lesquels travaille l’équipe. Le designer d’expérience utilisateur, François-Pierre Nieddu a proposé des axes de réflexion et de développement, sans qu’ils soient imposés. Enfin, Diego Isaac, marketing et communication manager, a présenté le déroulement de l’événement.

Quatre phases pour proposer un projet en béton

Le challenge NAVYA x 42 se déroule en quatre phases. D’abord, chaque groupe devra pitcher devant le jury le 7 juin. Les équipes présélectionnées devront alors approfondir leur idée, en présentant fin juin un cahier des charges et des scenari déjà définis. A l’issue de cette 2e phase, il ne restera plus que trois équipes en lice. La 3e phase de ce challenge sera la plus longue et demandera une véritable implication de la part des étudiants ! En effet, pendant tout l’été, les projets devront être développés en autonomie. Enfin, après une présentation au Salon Mondial de l’Automobile en octobre, le premier prix sera décerné à l’un des trois groupes, en présence de Xavier Niel, fondateur de Free, et de Christophe Sapet, fondateur de NAVYA.

NAVYA x 42 : le gagnant ira au CES Las Vegas 2019 !

Les prix proposés lors du challenge NAVYA x 42 sont particulièrement alléchants ! Outre une opportunité de stage au sein de l’entreprise dédiée aux véhicules autonomes, les vainqueurs iront au CES Las Vegas en janvier 2019, un des plus grands événements high tech au monde ! Les autres équipes remporteront, quant à elles, du matériel informatique Apple. Et bien entendu, chaque équipe aura eu l’opportunité de travailler sur un projet très stimulant. De plus, Olivier Crouzet, directeur pédagogique de 42, a rappelé aux étudiants l’intérêt pédagogique de ces projets parallèles dans leur cursus, d’autant plus qu’ils leur rapportent des points d’expérience ! Cela permet aux étudiants de passer d’un level à l’autre.

Des véhicules sans volant ni pédale

42 - L'AUTONOM CAB de Navya, actuellement en test.
L’AUTONOM CAB, actuellement en test.

NAVYA est une toute jeune entreprise, puisqu’elle a été fondée en 2014 par Christophe Sapet. Depuis quatre ans, les équipes de NAVYA conçoivent, développent et fabriquent des voitures autonomes, avec en tête la problématique du premier et dernier kilomètre. Ces véhicules, dédiés à une utilisation urbaine, ne possèdent ni volant, ni pédale. Deux modèles existent déjà. D’une part, l’AUTONOM SHUTTLE, lancé en septembre 2015, a déjà été produit en 85 exemplaires, dont 67 ont été commercialisés. On trouve des AUTONOM SHUTTLES dans 16 pays, dont la France, l’Allemagne, la Suisse, les Etats-Unis, le Japon et l’Australie. Il sert au transport de passagers. D’autre part, l’AUTONOM CAB, actuellement en test, est un robot-taxi. Le véhicule serait utilisable grâce à un smartphone. Rappelons que ces engins électriques ne nécessitent pas de conducteur et fonctionnent en totale autonomie.

Christophe Sapet, le « serial entrepreneur »

42 - Christophe Sapet, fondateur de Navya.
Christophe Sapet, fondateur de NAVYA.

Avec NAVYA, Christophe Sapet n’en est pas à son coup d’essai en terme d’entrepreneuriat et d’innovation. En 1983, il fondait Infogrames. Le premier éditeur français de jeux vidéos deviendra plus tard Atari. Dans les années 90, le « serial entrepreneur » crée le premier fournisseur d’accès Internet : Infonie. Avec la création de NAVYA en 2014 et le croisement de ses deux passions, l’automobile et la technologie, Christophe Sapet propose une nouvelle vision de la mobilité. Il intègre ainsi un marché à fort potentiel, dans lequel les avancées sont spectaculaires.