L’innovation pédagogique

Cela fait plus de vingt ans que les dirigeants de 42 ont prouvé qu’une école ouverte, qui implique les étudiants et les étudiantes dans des projets passionnants et collaboratifs, forme les meilleures informaticiennes et les meilleurs informaticiens.

Les meilleurs, ce sont ceux que l’on s’arrache. Ils développent la meilleure capacité d’apprentissage, inventent des solutions nouvelles face aux obstacles nouveaux, et auxquels la passion naissante de leur métier donne une énergie créative supérieure.

Pour les former, 42 met en œuvre une pédagogie différente. Elle s’appuie sur ce que Nicolas Sadirac et son équipe ont développé depuis vingt ans. La pédagogie de 42 représente la quintessence et l’approfondissement de ces vingt années.

L’APPRENTISSAGE EN PEER-TO-PEER

Pas de cours, pas de profs : à 42, ce sont les étudiants eux-mêmes qui sont en charge de leur réussite et de la réussite de leurs camarades. Pour progresser sur les projets qui leur sont proposés, ils doivent compter sur la force du groupe, donner et recevoir des informations, être tour à tour formateur et apprenant. Ce mode d’apprentissage peer-to-peer supprime les liens de subordination des étudiants. Chacun est le garant d’une partie de la réussite du projet mené à bien tous ensemble.

LA GAMIFICATION ET LA PROGRESSION

Collectionner des notes n’a jamais été la meilleure façon de motiver. La progression à 42 est représentée par des niveaux d’expérience inspirés des jeux vidéo. Chaque étudiant développe ses compétences à travers les projets proposés et reçoit de l’expérience en échange. Les premiers projets complétés permettent d’en débloquer d’autres, plus conséquents et aux récompenses encore plus importantes. Apprendre a toujours été un jeu d’enfant… et continue de l’être à 42.

LE DÉCLOISONNEMENT TEMPOREL

Chaque étudiant progresse à son propre rythme. Certaines notions lui sont instinctivement plus simples à développer ; d’autres lui demandent des efforts supplémentaires. Partant de ce constat, les apprentissages à 42 sont décloisonnés temporellement : chaque étudiant progresse non pas en fonction d’une classe (où l’élément le plus en retard ralentit tout le groupe) mais de soi-même. Personne n’est jamais en retard sur le cursus à 42 puisque le programme est individualisé à l’extrême.

CE QUE L’ÉCOLE N’APPREND PAS

Suivez Mark Zuckerberg, Bill Gates, Jack Dorsey et bien d’autres dans un court film inspirant les enfants sur l’apprentissage du code.

DU PARADIGME DE L’ÉDUCATION

Animation du RSA adaptée d’un talk de Sir Ken Robinson sur le besoin de changer de paradigme d’éducation.

EN QUOI L’ÉCOLE TUE LA CRÉATIVITÉ

Sir Ken Robinson expose d’une manière amusante et profonde la nécessité de créer un système éducatif qui favorise (plutôt que rabaisse) la créativité.

RÉVOLUTIONNEZ L’ÉDUCATION !

Sir Ken Robinson : révolutionnez l’éducation !

UN « NEW DEAL » NUMÉRIQUE

Gilles Babinet avec la participation de Frédéric Créplet.
Étude – Février 2013

PROJECT BASED LEARNING : EXPLAINED

Animation du Buck Institue for Education qui revient en détail sur les avantages d’une pédagogie par projets.

WHERE GOOD IDEAS COME FROM

D’où viennent les bonnes idées ? Par Steven Johnson – Animation

ÉLEVONS NOS ENFANTS POUR ÊTRE DES ENTREPRENEURS

S’ennuyant à l’école, en situation d’échec en classe, en conflit avec ses pairs : cet enfant est peut-être un entrepreneur, d’après Cameron Herold.

COMMENT APPRENDRE ? À PARTIR DE NOS ERREURS !

Comment apprendre ? À partir de nos erreurs ! Par Diana Laufenberg.

L’ÉCHEC INTELLIGENT

Le monde change bien plus vite que la plupart des gens ne s’en rendent compte, dit Eddie Obeng, éducateur en commerce — et on ne peut conserver un résultat créatif.

LE COURS D’INFORMATIQUE AUTO-ORGANISÉ

Shimon Schocken et Noam Nisan ont développé un cours pour permettre à leurs étudiants de construire un ordinateur morceau par morceau. Lorsqu’ils ont mis ce cours en ligne — donnant gratuitement les outils, simulateurs, spécifications concernant les puces et autres modules de construction — ils ont été surpris de constater que des milliers de personnes sautaient sur l’opportunité d’apprendre, travaillant aussi bien indépendamment qu’en organisant leurs propres classes sur le premier modèle de cours en ligne ouverts et massifs (MOOCs). L’enseignement supérieur de demain se fera-t-il à distance ? L’École polytechnique ouvre bien grandes les portes des MMOCs à la française.

APPRENDRE C’EST NATUREL

Jean-Pierre Lepri décortique le processus d’apprentissage révélant les contradictions des approches pédagogiques classiques.