42 http://www.42.fr Mon, 08 Oct 2018 16:48:55 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=4.8.1 Le premier hackathon Born2hack est un succès ! http://www.42.fr/hackathon-born2hack-succes/ Sun, 24 Jun 2018 07:22:59 +0000 http://www.42.fr/?p=1811/ Avec le hackathon Born2hack, 42 a organisé son hackathon ! Les étudiants devaient concevoir des améliorations futuristes autour du thème #pimpmyschool. 42 est habitué à recevoir des hackathons d’envergure mondiale. Pour une fois, c’est son propre hackathon que l’établissement a organisé les 13, 14 et 15 juin derniers. A cette occasion, les étudiants étaient invités … Continuer la lecture de Le premier hackathon Born2hack est un succès !

Cet article Le premier hackathon Born2hack est un succès ! est apparu en premier sur 42.

]]>
Avec le hackathon Born2hack, 42 a organisé son hackathon ! Les étudiants devaient concevoir des améliorations futuristes autour du thème #pimpmyschool.

42 - L'établissement de code a organisé son premier hackathon : Born2code.
42 a organisé son 1er hackathon Born2hack.

42 est habitué à recevoir des hackathons d’envergure mondiale. Pour une fois, c’est son propre hackathon que l’établissement a organisé les 13, 14 et 15 juin derniers. A cette occasion, les étudiants étaient invités à réfléchir sur de possibles améliorations futuristes de 42. Le challenge était également ouvert aux écoles partenaires.

En tout, ce sont 20 équipes composées de 3 à 9 personnes qui ont réfléchi pendant 48 heures à améliorer leur lieu d’études. Les participants ont été aidées par 20 coachs pour affiner leur piste de réflexion. Pour cette 1ère édition du hackathon Born2hack, les étudiants se sont vraiment investis dans cette aventure ! En effet, les idées ne manquaient pas pour « pimper » l’établissement de code et le pré-jury a dû faire un choix.

42 - Hackathon Born2hack : les étudiants ont consacré 42 heures à réfléchir à l'amélioration de leur établissement.
Hackathon Born2hack : les étudiants ont consacré 42 heures à réfléchir à l’amélioration de leur établissement.

Seulement huit groupes ont dépassé la pré-sélection, présentant leurs projets respectifs devant un amphithéâtre bondé. Quatre critères ont été retenus par le jury pour départager les projets : l’aspect futuriste et innovant, la faisabilité, la pertinence et… le swag ! L’assistance a également donné son avis grâce à un vote en ligne et en live.

42 - Le pré-jury a sélectionné 8 équipes pour la phase finale du hackathon Born2hack.
Le pré-jury a sélectionné 8 équipes pour la phase finale du hackathon Born2hack.

Ce premier hackathon Born2hack a couronné trois projets, qui seront mis en place par 42.

Le hackathon Born2hack donne naissance à trois projets

42 - Le hackathon Born2hack a récompensé 3 projets, dont Agri Team.
Le hackathon Born2hack a vu 3 projets récompensés, dont Agri Team.

Parce que l’agriculture est un domaine dans lequel on utilise beaucoup d’objets connectés, mais aussi parce que la ville du futur est une ville verte, l’équipe Agri Team s’est penchée sur la problématique du développement durable et de l’environnement au sein d’un établissement de l’enseignement supérieur. Ses six membres proposent donc une culture de fruits et légumes de saisons, mais aussi de plantes et de curiosités végétales. Des drones couplés à des solutions de Machine learning permettraient de surveiller les cultures implantées dans l’établissement et de programmer leur entretien de manière autonome.

42 - Le hackathon Born2hack a récompensé 3 projets.Exit la morosité des façades avec le projet Space-0x2A ! Cette 2ème équipe s’est concentrée principalement sur l’image de 42 et l’utilisation de la façade. 42 est entourée de grandes façades grises. Space-0x2A propose d’animer l’extérieur grâce à un système de LED connectées à une API.

Dès l’entrée dans l’établissement, la team Obside veut impressionner les visiteurs avec un chatbot en 3D pour donner des informations sur les événements, nombreux à 42. Cela permettrait aussi aux étudiants de centraliser leurs informations pratiques, comme les horaires de transports ou les corrections de pairs qui rythment la vie des étudiants. De plus, ce support ne serait pas seulement un assistant d’accueil. Il servirait à mettre en avant des oeuvres d’art numériques.

42 - Le hackathon Born2hack est le 1er hackathon de 42.
Le hackathon Born2hack est le 1er hackathon de 42.

Cette première édition du hackathon Born2hack a placé la barre très haut ! C’est avec impatience qu’on attend la prochaine édition, qui aura lieu en avril 2019.

Cet article Le premier hackathon Born2hack est un succès ! est apparu en premier sur 42.

]]>
42 reçoit la première édition du nouveau meet-up H-Layer ! http://www.42.fr/meet-up-h-layer-42-premiere-edition/ Wed, 13 Jun 2018 22:59:03 +0000 http://www.42.fr/?p=1691/ En avril, 42 a eu l’honneur de recevoir la première conférence du tout nouveau meet-up H-Layer, co-organisé par eralabs et Sysscale. Le sujet de cette première rencontre était « La conteneurisation : rétrospective et mise en pratique ». Les meet-up dans le domaine des techs sont de plus en plus nombreux, mais aussi de plus en plus spécialisés. … Continuer la lecture de 42 reçoit la première édition du nouveau meet-up H-Layer !

Cet article 42 reçoit la première édition du nouveau meet-up H-Layer ! est apparu en premier sur 42.

]]>
En avril, 42 a eu l’honneur de recevoir la première conférence du tout nouveau meet-up H-Layer, co-organisé par eralabs et Sysscale. Le sujet de cette première rencontre était « La conteneurisation : rétrospective et mise en pratique ».

Les meet-up dans le domaine des techs sont de plus en plus nombreux, mais aussi de plus en plus spécialisés. Depuis avril 2018, on peut compter le meet-up H-Layer parmi les rendez-vous mensuels à ne pas manquer. L’événement a commencé dans l’enceinte de 42, avec une conférence sur la conteneurisation et sa mise en pratique.

D’abord, Aymen El Amri, fondateur de eralabs.io, a fait l’état des lieux des outils de conteneurisation. Par la suite, dans une partie plus concrète, il a montré à l’assistance comment créer un container sur Docker. David Alexandre, directeur technique à Sysscale, et Ted Berté, responsable d’exploitation et de support à Ingenico, se sont intéressés au « time to market » et à la méthode Agile. Enfin, ce sont les orchestrateurs de containers qui ont été abordés par Sylvain Cordier, cofondateur de Sysscale. Il a notamment parlé de Kubernetes. Appelé aussi K8s, cet outil permet de gérer les applications conteneurisées. Un apéritif convivial a clôturé cette première édition des meet-up H-Layer.

Le meet-up H-Layer : une rencontre de technophiles, néophytes ou avertis

Ce nouveau meet-up H-Layer est destiné aux « technophiles néophytes et avertis souhaitant découvrir les dernières technologies en rapport avec le code informatique, DevOps, le Cloud Computing et l’Intelligence Artificielle ». Les fondateurs de ce rendez-vous ne sont autres que les intervenants eux-mêmes. Ils ont chacun de l’expérience dans le domaine abordé puisque David Alexandre et Sylvain Cordier travaillent ensemble sur N6A. Ce projet vise à développer la troisième génération des plateformes d’intermédiation basée sur le cloud. Quant à Aymen El Amri, sa société est spécialisée dans le conseil et le coaching dans les technologies cloud native, proposant également des formations dans ce domaine.

Le nom du meet-up, H-Layer, n’a pas été choisi au hasard. En effet, avec le « H » comme Humain, H-Layer est la conférence qui se donne comme mission d’ajouter cette couche humaine aux technologies et de rapprocher deux rives séparées par 14 couches.

Cet article 42 reçoit la première édition du nouveau meet-up H-Layer ! est apparu en premier sur 42.

]]>
Atelier Canopé et 42 : un partenariat pour relever le challenge Rob’Odyssée 93 http://www.42.fr/atelier-canope-42-partenariat/ Sun, 10 Jun 2018 09:18:56 +0000 http://www.42.fr/?p=1764/ Durant l’année scolaire 2017-2018, l’Atelier Canopé de Seine-Saint-Denis a organisé le challenge Rob’Odyssée 93, auquel huit classes de cycle 3 ont participé. Un partenariat avec 42 a permis aux enfants de rencontrer des étudiants en code.  A l’occasion du challenge Rob’Odyssée 93, un partenariat a été mis en place entre l’Atelier Canopé 93 et 42. Chaque … Continuer la lecture de Atelier Canopé et 42 : un partenariat pour relever le challenge Rob’Odyssée 93

Cet article Atelier Canopé et 42 : un partenariat pour relever le challenge Rob’Odyssée 93 est apparu en premier sur 42.

]]>
Durant l’année scolaire 2017-2018, l’Atelier Canopé de Seine-Saint-Denis a organisé le challenge Rob’Odyssée 93, auquel huit classes de cycle 3 ont participé. Un partenariat avec 42 a permis aux enfants de rencontrer des étudiants en code. 

A l’occasion du challenge Rob’Odyssée 93, un partenariat a été mis en place entre l’Atelier Canopé 93 et 42. Chaque classe participante a été accompagnée par un étudiant. Pendant ces interventions, chaque étudiant a présenté le fonctionnement de 42 et répondu aux questions des élèves. Ceux-ci se sont montrés particulièrement intéressés, non seulement par le fonctionnement de l’établissement de code, mais aussi par les possibilités offertes par la programmation. Les groupes sont ensuite passés à la pratique avec des initiations au code. Ils ont donc réalisé les tests d’entrée à 42 qui s’effectuent en ligne. Plusieurs enfants ont réussi différents niveaux. Enfin, les élèves et chaque étudiant ont échangé autour du challenge Rob’Odyssée 93.

42 - Les enfants participant au challenge Rob'Odyssée de l'Atelier Canopé ont été initiés à la programmation et à la robotique.

La narration rencontre la robotique grâce au challenge de l’Atelier Canopé

Depuis quelques années, de plus en plus d’initiatives voient le jour pour intéresser les enfants et adolescents au code. A la rentrée 2017, l’Atelier Canopé 93 a lancé un challenge robotique aux élèves de cycle 3 de Seine-Saint-Denis : Rob’Odyssée 93. Ce projet interdisciplinaire a permis aux enseignants d’initier les enfants à la programmation et à la robotique.

42 - Un robot Ozobot a été mis à disposition des enfants pour le challenge Rob'Odyssée de l'Atelier Canopé.
Un robot Ozobot a été mis à disposition des enfants pour le challenge Rob’Odyssée de l’Atelier Canopé.

De plus, deux petits robots, Thymio et Ozobot, ont été mis à leur disposition pour ce challenge. Programmés au préalable par les enfants, ils sont devenus les héros d’un conte  que ceux-ci ont spécialement écrit pour l’occasion.

Huit classes ont répondu présentes à ce défi ambitieux. La démonstration des projets et la délibération des jurys ont eu lieu le 18 mai dernier, à la Micro-Folie de Sevran. Tous les participants ont fait preuve d’un véritable engagement et d’une grande motivation pendant toute l’année. Finalement, c’est l’école des Côteaux de Noisy-le-Grand qui a remporté le challenge Rob’Odyssée 93 !

Voici un aperçu de la journée du 18 mai :

Cet article Atelier Canopé et 42 : un partenariat pour relever le challenge Rob’Odyssée 93 est apparu en premier sur 42.

]]>
Hackathon ActInSpace® : le projet Dragonfl’AI remporte la finale régionale http://www.42.fr/hackathon-actinspace-dragonflai/ Tue, 05 Jun 2018 09:24:01 +0000 http://www.42.fr/?p=1735/ Ce week-end, 42 a reçu l’édition régionale du hackathon ActInSpace®. C’est le projet Dragonfl’AI, qui a pour ambition d’éradiquer la malaria, qui a remporté la compétition. Le même événement s’est déroulé en simultané dans 70 villes tout autour du monde. Le hackathon ActInSpace®, organisé par le CNES (centre national d’études spatiales) en partenariat avec l’ESA … Continuer la lecture de Hackathon ActInSpace® : le projet Dragonfl’AI remporte la finale régionale

Cet article Hackathon ActInSpace® : le projet Dragonfl’AI remporte la finale régionale est apparu en premier sur 42.

]]>
Ce week-end, 42 a reçu l’édition régionale du hackathon ActInSpace®. C’est le projet Dragonfl’AI, qui a pour ambition d’éradiquer la malaria, qui a remporté la compétition. Le même événement s’est déroulé en simultané dans 70 villes tout autour du monde.

Le hackathon ActInSpace®, organisé par le CNES (centre national d’études spatiales) en partenariat avec l’ESA (agence spatiale européenne) et l’ESA Business Incubation Centre, est un événement mondial. Plus de 2200 candidats y ont participé partout dans le monde. La finale régionale a eu lieu les 25 et 26 mai dernier, dans 70 villes réparties sur les cinq continents. En France, l’édition parisienne s’est déroulée à 42.

Troisième édition d’ActInSpace® à Paris : Amir Banifatemi. © CNES/Hervé PIRAUD, 2018
Troisième édition d’ActInSpace® à Paris : Amir Banifatemi.
© CNES/Hervé PIRAUD, 2018

Le thème du hackathon ActInSpace® 2018 est un peu différent des éditions précédentes. Cette année, après les éditions 2014 et 2016, les équipes doivent non seulement réfléchir à de possibles applications des technologies spatiales pour aider l’humanité au quotidien, mais aussi pour développer de nouveaux services spatiaux, jusqu’à l’exploration interplanétaire.

Les satellites d’observation et l’IA au service de l’éradication de la malaria

Troisième édition d’ActInSpace® à Paris : l'équipe Dragon Fl'AI. © CNES/Hervé PIRAUD, 2018
Troisième édition d’ActInSpace® à 42 à Paris : l’équipe Dragon Fl’AI.
© CNES/Hervé PIRAUD, 2018

C’est le projet Dragonfl’AI qui a eu le plus de succès auprès du jury. L’équipe est composée de cinq membres : Guillaume Duchesne, ingénieur mécanique et agronome chez Renault ; Maxime Lenormand, étudiant à l’IPSA ; Adrien Sicart, entrepreneur ; Amiel Sytruk, lead data scientist chez Homeloop ; Paul Wohrer, conseiller stratégique dans le spatial. Leur but est simple : détecter les zones d’incubation des larves de moustiques, ainsi que les foyers de population humaine qui se trouvent à proximité. Cela permettra alors de prendre les mesures nécessaires pour éviter les épidémies de malaria, mais aussi de toutes les autres maladies transmises par les moustiques aux humains.

Pour cela, la team de Dragonfl’AI préconise d’utiliser deux outils. D’une part, les satellites déjà en orbite autour de la Terre pour identifier les régions à risque. D’autre part, le Machine learning permettrait un traitement de ces données, recoupées avec celles des années précédentes. Un périmètre d’action pourrait alors être établi. Le laps de temps entre le traitement de ces données et la dernière mue des moustiques est très court, puisqu’il ne dure que quatre jours.

Le jury du hackathon ActInSpace® composé de 16 spécialistes d’horizons divers

Le jury parisien du hackathon ActInSpace® regroupait 16 membres. François Alter et Jérôme Vila ont représenté le CNES. Pierre-Guy Amand et Jean-Christophe Henoux travaillent à Ariane Group. Amir Banifatemi et Alexandre Cadain sont à la tête d’Anima et représentaient aussi AI XPrize. Anilore Banon est artiste et sculptrice et créatrice du Vitae Project. L’ESA a été représenté par Luca Boccaletto ; le Val d’Oise Technopole par son DG Christophe Poupart. Aurélie Boudier est manager chez Airbus Defense and Space ; Michael Thomas chez Capdecisif Management. Pour finir, le jury comptait également Alain Coutrot du Pöle ASTech Paris Région, Catherine Derousseaux des Entrepreunariales, Joël Saingre président de l’IES et de l’association BGE Adil, ainsi qu’Antoine Verstraete de la MAIF Start Up Club et Paul-Louis Vincenti d’Air France.

Troisième édition d’ActInSpace® à Paris : Dragonfl'AI présente son projet devant l'assistance. © CNES/Hervé PIRAUD, 2018
Troisième édition d’ActInSpace® à Paris : Dragonfl’AI présente son projet devant l’assistance.
© CNES/Hervé PIRAUD, 2018

Ce qui a le plus séduit le jury est la mission humaniste du projet Dragonfl’AI. En effet, selon l’OMS, il y a eu 216 millions de cas de paludisme dans le monde en 2016. 445 000 cas se sont soldés par le décès de la personne contaminée*. Mais plus encore, le réalisme et la faisabilité du projet sont les atouts qui ont fait pencher la balance en faveur de Dragonfl’AI.

Hackathon ActInSpace® : la finale internationale se déroulera à Toulouse

Lors de cet événement régional, les vainqueurs de ce hackathon ont aussi reçu le prix « coup de coeur » du Vitae Project. Ainsi, en plus d’un vol en hélicoptère au-dessus de Paris, ils pourront apposer leurs empreintes sur une oeuvre d’art destinée à être exposée sur la Lune. Les cinq créateurs du projet Dragonfl’AI participeront à la finale nationale qui aura lieu à Toulouse le 26 juin. Une grande finale opposant tous les vainqueurs nationaux aura lieu le 27 juin, toujours à Toulouse, dans le cadre du Toulouse Space Show.

En décembre dernier, 42 organisait un autre hackathon, celui de Tech Rocks 2017, avec Openska. A cette occasion, les leaders tech français se sont rassemblés autour de deux challenges.

Tech Rocks 2017 : 42 organise le hackathon avec Openska

*Source : OMS – Rapport sur le paludisme dans le monde (http://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/malaria)

Cet article Hackathon ActInSpace® : le projet Dragonfl’AI remporte la finale régionale est apparu en premier sur 42.

]]>
NAVYA : le pionnier et spécialiste des véhicules autonomes lance un challenge à 42 http://www.42.fr/navya-x-42-vehicules-autonomes-challenge/ Thu, 31 May 2018 11:04:59 +0000 http://www.42.fr/?p=1744/ Un nouveau challenge attend les étudiants de 42 : NAVYA x 42 ! En effet, le pionnier et spécialiste des véhicules autonomes offre un voyage au CES Las Vegas pour celles et ceux qui proposeront la meilleure solution au défi proposé ! NAVYA, leader français dans le domaine des véhicules autonomes, lance un nouveau défi … Continuer la lecture de NAVYA : le pionnier et spécialiste des véhicules autonomes lance un challenge à 42

Cet article NAVYA : le pionnier et spécialiste des véhicules autonomes lance un challenge à 42 est apparu en premier sur 42.

]]>
Un nouveau challenge attend les étudiants de 42 : NAVYA x 42 ! En effet, le pionnier et spécialiste des véhicules autonomes offre un voyage au CES Las Vegas pour celles et ceux qui proposeront la meilleure solution au défi proposé !

42 - L'AUTONOM SHUTTLE de Navya est déjà en utilisé à La Défense.
L’AUTONOM SHUTTLE, à La Défense.

NAVYA, leader français dans le domaine des véhicules autonomes, lance un nouveau défi aux étudiants de 42 : le challenge NAVYA x 42 ! Les participants sont invités à réfléchir à des solutions permettant d’améliorer l’expérience utilisateur et d’optimiser le temps passé dans lesdits véhicules. Nicolas de Crémiers, directeur marketing, a débuté la rencontre par une présentation du fondateur de NAVYA, Christophe Sapet, et les concepts sur lesquels travaille l’équipe. Le designer d’expérience utilisateur, François-Pierre Nieddu a proposé des axes de réflexion et de développement, sans qu’ils soient imposés. Enfin, Diego Isaac, marketing et communication manager, a présenté le déroulement de l’événement.

Quatre phases pour proposer un projet en béton

Le challenge NAVYA x 42 se déroule en quatre phases. D’abord, chaque groupe devra pitcher devant le jury le 7 juin. Les équipes présélectionnées devront alors approfondir leur idée, en présentant fin juin un cahier des charges et des scenari déjà définis. A l’issue de cette 2e phase, il ne restera plus que trois équipes en lice. La 3e phase de ce challenge sera la plus longue et demandera une véritable implication de la part des étudiants ! En effet, pendant tout l’été, les projets devront être développés en autonomie. Enfin, après une présentation au Salon Mondial de l’Automobile en octobre, le premier prix sera décerné à l’un des trois groupes, en présence de Xavier Niel, fondateur de Free, et de Christophe Sapet, fondateur de NAVYA.

NAVYA x 42 : le gagnant ira au CES Las Vegas 2019 !

Les prix proposés lors du challenge NAVYA x 42 sont particulièrement alléchants ! Outre une opportunité de stage au sein de l’entreprise dédiée aux véhicules autonomes, les vainqueurs iront au CES Las Vegas en janvier 2019, un des plus grands événements high tech au monde ! Les autres équipes remporteront, quant à elles, du matériel informatique Apple. Et bien entendu, chaque équipe aura eu l’opportunité de travailler sur un projet très stimulant. De plus, Olivier Crouzet, directeur pédagogique de 42, a rappelé aux étudiants l’intérêt pédagogique de ces projets parallèles dans leur cursus, d’autant plus qu’ils leur rapportent des points d’expérience ! Cela permet aux étudiants de passer d’un level à l’autre.

Des véhicules sans volant ni pédale

42 - L'AUTONOM CAB de Navya, actuellement en test.
L’AUTONOM CAB, actuellement en test.

NAVYA est une toute jeune entreprise, puisqu’elle a été fondée en 2014 par Christophe Sapet. Depuis quatre ans, les équipes de NAVYA conçoivent, développent et fabriquent des voitures autonomes, avec en tête la problématique du premier et dernier kilomètre. Ces véhicules, dédiés à une utilisation urbaine, ne possèdent ni volant, ni pédale. Deux modèles existent déjà. D’une part, l’AUTONOM SHUTTLE, lancé en septembre 2015, a déjà été produit en 85 exemplaires, dont 67 ont été commercialisés. On trouve des AUTONOM SHUTTLES dans 16 pays, dont la France, l’Allemagne, la Suisse, les Etats-Unis, le Japon et l’Australie. Il sert au transport de passagers. D’autre part, l’AUTONOM CAB, actuellement en test, est un robot-taxi. Le véhicule serait utilisable grâce à un smartphone. Rappelons que ces engins électriques ne nécessitent pas de conducteur et fonctionnent en totale autonomie.

Christophe Sapet, le « serial entrepreneur »

42 - Christophe Sapet, fondateur de Navya.
Christophe Sapet, fondateur de NAVYA.

Avec NAVYA, Christophe Sapet n’en est pas à son coup d’essai en terme d’entrepreneuriat et d’innovation. En 1983, il fondait Infogrames. Le premier éditeur français de jeux vidéos deviendra plus tard Atari. Dans les années 90, le « serial entrepreneur » crée le premier fournisseur d’accès Internet : Infonie. Avec la création de NAVYA en 2014 et le croisement de ses deux passions, l’automobile et la technologie, Christophe Sapet propose une nouvelle vision de la mobilité. Il intègre ainsi un marché à fort potentiel, dans lequel les avancées sont spectaculaires.

Cet article NAVYA : le pionnier et spécialiste des véhicules autonomes lance un challenge à 42 est apparu en premier sur 42.

]]>
Yser lance sa nouvelle plateforme la veille de l’entrée en vigueur du RGPD http://www.42.fr/yser-rgpd-soiree-de-lancement-42/ Sat, 26 May 2018 17:19:24 +0000 http://www.42.fr/?p=1714/ A la veille de l’entrée en vigueur du RGPD, Yser a dévoilé sa nouvelle plateforme lors d’une soirée à 42. Elle doit faciliter l’application du nouveau règlement sur le traitement des données personnelles. A la veille de l’entrée en vigueur du Réglement Général sur la Protection des Données (RGPD), la start-up Yser (prononcez « whyser ») a … Continuer la lecture de Yser lance sa nouvelle plateforme la veille de l’entrée en vigueur du RGPD

Cet article Yser lance sa nouvelle plateforme la veille de l’entrée en vigueur du RGPD est apparu en premier sur 42.

]]>
A la veille de l’entrée en vigueur du RGPD, Yser a dévoilé sa nouvelle plateforme lors d’une soirée à 42. Elle doit faciliter l’application du nouveau règlement sur le traitement des données personnelles.

A la veille de l’entrée en vigueur du Réglement Général sur la Protection des Données (RGPD), la start-up Yser (prononcez « whyser ») a organisé sa soirée de lancement à 42. Cela a été l’occasion de dévoiler la nouvelle plateforme qui doit faciliter l’application du RGPD. L’outil est destiné à la fois aux particuliers et aux entreprises.

42 - Timothy Lengline et Nicolas Esline, 2 des 5 fondateurs de Yser.

Ce projet a vu le jour grâce à Matrice Confiance Numérique, un programme inter-écoles d’innovation et d’entrepreneuriat. Ainsi, cinq étudiants sont à l’origine de Yser : Etienne Fichot, Timothy Lengliné et Etienne Jaunet de 42, Nicolas Esnis de l’EDHEC et Pierre-Florian Dumez de l’Université Paris-Descartes. Le projet Yser est le fruit d’une longue réflexion et a déjà séduit. En effet, en avril 2018, Yser a été lauréat du prix BNP Paribas des entreprises en cours de création du concours Total EDHEC Entreprendre.

Une spécialiste dans le traitement des données revient sur le RGPD

42 - Nathalie Martial-Braz, professeur agrégée spécialiste du traitement des données personnelles.

L’événement a débuté avec les interventions de Tiphaine Liu et François-Xavier Petit, respectivement directrice pédagogique et directeur général du programme Matrice. Par la suite, Nathalie Martial-Braz a détaillé les changements qu’impliquera la mise en application du RGPD. Cette professeure agrégée est spécialisée dans le traitement des données personnelles. Enfin, Thierry Vallenet a présenté le groupe Be-ys, partenaire de Yser et dont il est le directeur général. Malheureusement, une soirée de lancement se déroule rarement sans accroc. Un petit problème technique a retardé la démonstration de Yser qui a finalement eu lieu pendant le cocktail.

Faciliter les requêtes des utilisateurs après l’application du RGPD

42 - Pierre-Florian Dumez, Timothy Lengline et Nicolas Esnis, 3 des 5 fondateurs de Yser.

Depuis ce matin, la plateforme à double interface est accessible gratuitement pour les particuliers. L’utilisateur pourra récupérer ses données personnelles, stockées dans un coffre-fort en ligne. Yser lui permettra de faire une demande d’effacement, mais aussi d’en savoir plus sur ses nouveaux droits. Il pourra enfin découvrir à quelles fins les entreprises ont traité ces informations. Du côté des professionnels, l’offre de Yser est payante. Plus qu’une simple mise en conformité avec le RGPD, Yser propose aux entreprises de faciliter et traiter les requêtes des utilisateurs, garantissant de ce fait une plus grande transparence.

Cet article Yser lance sa nouvelle plateforme la veille de l’entrée en vigueur du RGPD est apparu en premier sur 42.

]]>
Les start-up françaises s’affrontent lors de la Gamelle Star Cup 2018 ! http://www.42.fr/mobiskill-gamelle-star-cup-2018/ Thu, 03 May 2018 08:41:49 +0000 http://www.42.fr/?p=1470/ En avril, Mobiskill a organisé la Gamelle Star Cup 2018 en partenariat avec 42. Le principe : des start-up françaises s’affrontent dans un tournoi de babyfoot ! Pizzas et ambiance de folie étaient au rendez-vous ! Depuis 2015, Mobiskill organise une grande compétition « sportive » à destination des acteurs français de la tech. Cette rencontre prend … Continuer la lecture de Les start-up françaises s’affrontent lors de la Gamelle Star Cup 2018 !

Cet article Les start-up françaises s’affrontent lors de la Gamelle Star Cup 2018 ! est apparu en premier sur 42.

]]>
En avril, Mobiskill a organisé la Gamelle Star Cup 2018 en partenariat avec 42. Le principe : des start-up françaises s’affrontent dans un tournoi de babyfoot ! Pizzas et ambiance de folie étaient au rendez-vous !

Depuis 2015, Mobiskill organise une grande compétition « sportive » à destination des acteurs français de la tech. Cette rencontre prend la forme d’un tournoi de babyfoot, sport de prédilection des start-up françaises. L’édition 2018 a rassemblé 100 équipes professionnelles de la gamelle, mais aussi des étudiantes et des étudiants de 42 !

Mobiskill remporte la Gamelle Star Cup 2018 !

A l’issue de plusieurs heures d’une compétition acharnée et de plusieurs parts de pizzas englouties, c’est Mobiskill qui remporte pour la première fois la Gamelle Star Cup 2018. Par ailleurs, Zen.ly a remporté la Gold Cup et Budget Insight la Silver Cup. La Bronze Cup a été remise à Dailymotion. Pour saluer l’ambiance assurée par ses supporters, SeLoger a reçu quant à elle la Corporate Cup.

42 - L'équipe de Mobiskill a remporté avec brio la Gamelle Star Cup 2018 ! Source : https://blog.mobiskill.fr/retour-sur-la-gamelle-star-cup-4/

Un champion de France pour animer l’événement

Une personnalité de marque a animé la Gamelle Star Cup 2018 dans une ambiance de folie : Mickael Bretagne ! Ce dernier n’est autre que le champion de France de babyfoot en double en 2010, en équipe en 2011 et vice-champion de France dans ces mêmes catégories en 2013.

Chaque année, de plus en plus de start-up répondent à l’appel de la gamelle

La Gamelle Star Cup attire de plus en plus de participants chaque année. Parmi les compétiteurs en lice, on a retrouvé des équipes de Meetic, Lafourchette, LeBoncoin, Makemereach ou encore de Matters, pour ne citer qu’eux. De nombreux sponsors ont répondu à l’appel pour cette édition 2018 : Amplement, YBorder, MeilleursAgents.com, Itelios, Enablon, Budget Insight, SeLoger, SendinBlue, Zenly, Dailymotion, Rent a Car, Olfeo, Gatewatcher, AOdocs, Oracle Netsuite et le magazine Maddyness.

La start-up Mobiskill, à l’initiative de ce tournoi avec l’établissement de formation, est spécialisée dans le recrutement de talents du web et du mobile. Ses équipes mettent en relations start-up et postulants, et accompagnent ces derniers dans l’intégration de leur nouvelle boîte.

Pour voir plus de photos de l’événement, c’est par ici !

Grâce à ses nombreux partenariats, 42 organise et reçoit de nombreux événements. Par exemple, en mars 2018, la DevCon #5, organisée par le magazine Programmez! se déroulait dans les locaux de l’établissement de formation au code. La journée de conférences dédiée à la cybersécurité se terminait par un apéritif informel où se rencontrer étudiants et professionnels !

Cet article Les start-up françaises s’affrontent lors de la Gamelle Star Cup 2018 ! est apparu en premier sur 42.

]]>
GroupAgora : des experts coachent les étudiants pour leurs entretiens d’embauche http://www.42.fr/groupagora-coaching-entretiens/ Wed, 02 May 2018 15:42:09 +0000 http://www.42.fr/?p=1653/ Avoir des compétences pointues, c’est bien. Savoir les mettre en avant, c’est mieux. Ainsi, la société GroupAgora organise des simulations d’entretiens avec les étudiantes et les étudiants de 42, pour leur apprendre à faire face à leurs interlocuteurs au moment de chercher le job de leur rêve. En milieu de cursus, les personnes qui se … Continuer la lecture de GroupAgora : des experts coachent les étudiants pour leurs entretiens d’embauche

Cet article GroupAgora : des experts coachent les étudiants pour leurs entretiens d’embauche est apparu en premier sur 42.

]]>
Avoir des compétences pointues, c’est bien. Savoir les mettre en avant, c’est mieux. Ainsi, la société GroupAgora organise des simulations d’entretiens avec les étudiantes et les étudiants de 42, pour leur apprendre à faire face à leurs interlocuteurs au moment de chercher le job de leur rêve.

42 - Un étudiant volontaire se prête au jeu et simule en entretien de recrutement avec les experts de GroupAgora.En milieu de cursus, les personnes qui se forment au code à 42 doivent effectuer un stage de six mois. Un stage de fin d’études est aussi nécessaire pour obtenir le niveau Senior à l’issu des trois ans passés dans l’établissement. Rapidement, apprentis codeurs sont confrontés à la réalité du monde du travail. Si certains connaissent déjà le monde de l’entreprise, les plus jeunes découvrent ce nouvel aspect de la formation. C’est pourquoi 42 a décidé de les accompagner en mettant en place un partenariat avec GroupAgora.

Quatre experts de GroupAgora répondent aux interrogations des jeunes

Quatre experts en recrutement dans le domaine IT, animent des ateliers de coaching. Les ateliers rassemblent un groupe de quatre étudiants et deux intervenants. Un volontaire simule un véritable entretien d’embauche, lors duquel ses compétences techniques et ses expériences sont abordées. Les recruteurs n’hésitent pas à poser des questions piège, pour permettre une véritable mise en situation. Ensuite, le faux entretien est débriefé, ainsi que le CV du postulant. Il s’agit d’une véritable opportunité pour les participants, qui peuvent alors partager leurs interrogations et leurs craintes. Manque d’expérience, manque de confiance, négociation de salaire… Tous ces sujets sont débattus, sans langue de bois.

42 - Les étudiants font face à de véritables recruteurs pendant les ateliers coaching de GroupAgora.

 

Les conseils des spécialistes en recrutement donnent aux participants de nouvelles clés pour décrocher le job de leurs rêves ! Cette initiative est particulièrement appréciée dans l’enceinte de 42. D’ailleurs, l’expérience va continuer pour répondre à la demande.

Pour GroupAgora, les compétences passent avant tout

Depuis 1990, GroupAgora est une société spécialisée dans le recrutement IT. Sa politique de mise en avant des compétences et de la personnalité avant tout en a fait un partenaire privilégié des grandes entreprises, mais aussi des TPE, PME et des start-up pour le recrutement de leurs collaborateurs.

De nombreux ateliers sont mis en place à 42 pour aider les étudiants dans différents domaines. Par exemple, un atelier de peinture libre animé par l’artiste Paloma Vuong permet à chacun de laisser s’exprimer sa créativité.

Cet article GroupAgora : des experts coachent les étudiants pour leurs entretiens d’embauche est apparu en premier sur 42.

]]>
Microsoft Azure : 42 accueille le Global Azure Bootcamp Paris 2018 ! http://www.42.fr/microsoft-global-azure-bootcamp-paris-2018/ Wed, 02 May 2018 09:44:57 +0000 http://www.42.fr/?p=1479/ Le Global Azure Bootcamp Paris 2018 s’est déroulé à 42 le 21 avril dernier. Dans le même temps, 286 villes organisaient simultanément leur édition du bootcamp. L’événement a rassemblé plusieurs milliers de personnes autour d’un seul thème : le cloud Microsoft Azure. Qu’est-ce que le Global Azure Bootcamp ? Le Global Azure Bootcamp est un événement … Continuer la lecture de Microsoft Azure : 42 accueille le Global Azure Bootcamp Paris 2018 !

Cet article Microsoft Azure : 42 accueille le Global Azure Bootcamp Paris 2018 ! est apparu en premier sur 42.

]]>
Le Global Azure Bootcamp Paris 2018 s’est déroulé à 42 le 21 avril dernier. Dans le même temps, 286 villes organisaient simultanément leur édition du bootcamp. L’événement a rassemblé plusieurs milliers de personnes autour d’un seul thème : le cloud Microsoft Azure.

Qu’est-ce que le Global Azure Bootcamp ?

Le Global Azure Bootcamp est un événement communautaire qui se déroule simultanément dans plusieurs pays. Le 21 avril dernier, plusieurs milliers de personnes ont participé à cet événement, dans 286 villes et 70 pays ! Des conférences et des rencontres sont organisées tout au long de la journée autour du cloud Microsoft Azure. Pour le rassemblement parisien, 42 a collaboré avec Microsoft bien sûr, mais aussi avec la communauté Azug, avec Metsys, spécialisée dans l’accompagnement des entreprises lors de leur transformation digitale, et avec le magazine des développeurs Programmez!. Des experts techniques ont retrouvé le public francilien dans l’établissement de code. Ils ont ainsi pu échanger leurs connaissances à propos de la plateforme. Pour d’autres, le Global Azure Bootcamp a été l’occasion de découvrir le cloud Microsoft Azure. Cinq autres villes ont aussi accueilli l’événement en France : Bordeaux, Lyon, Strasbourg, Aix-en-Provence et Rennes.

42 - Le Global Azure Bootcamp est un événement qui rassemble des communautés dans le monde entier autour du cloud Microsoft Azure.

Dix experts interviennent lors du Global Azure Bootcamp Paris 2018

Après une présentation de la communauté Azug FR, qui rassemble les nouveautés et les informations concernant le cloud Microsoft Azure à destination des utilisateurs français, une dizaine d’experts se sont succédés.

Une série de conférences a été dédiée aux usages et aux choix d’architecture, débutant par un état des lieux du cloud en 2018. La thématique des objets connectés a également été abordée. De plus, une salle de conférences a été dédiée aux bonnes pratiques liées à Microsoft Azure, à travers, par exemple, la manière de tester les Azure Functions. Par ailleurs, un conférencier s’est intéressé aux utilisations du cloud dans les domaines de la robotique et de l’intelligence artificielle. Des workshops ont permis aux participants de mettre en pratique leurs connaissances sur les sujets abordés.

Microsoft Azure (Windows Azure avant 2014) est une plateforme de cloud computing hybride développée par Microsoft en 2010. Pour en savoir plus sur Microsoft Azure, c’est par ici !

Quelques semaines auparavant, 42 organisait une autre journée de conférences, dédiée cette fois à la cybersécurité : la DevCon #5 ! 

Cet article Microsoft Azure : 42 accueille le Global Azure Bootcamp Paris 2018 ! est apparu en premier sur 42.

]]>
Inclusive Coding et 42 proposent des ateliers de code pour les enfants http://www.42.fr/inclusive-coding-ateliers-enfants/ Sat, 28 Apr 2018 09:29:53 +0000 http://www.42.fr/?p=1423/ Depuis mars 2018, 42 travaille main dans la main avec l’association Inclusive Coding. Ce partenariat a pour vocation de faire comprendre aux enfants les enjeux du numérique à travers des ateliers animés par des volontaires. L’établissement 42 s’associe à l’association Inclusive Coding et à l’association Les Arts Connectés pour permettre au plus grand nombre d’enfants de … Continuer la lecture de Inclusive Coding et 42 proposent des ateliers de code pour les enfants

Cet article Inclusive Coding et 42 proposent des ateliers de code pour les enfants est apparu en premier sur 42.

]]>
Depuis mars 2018, 42 travaille main dans la main avec l’association Inclusive Coding. Ce partenariat a pour vocation de faire comprendre aux enfants les enjeux du numérique à travers des ateliers animés par des volontaires.

42 - Avec l'association Inclusive Coding, des ateliers d'initation au code pour les enfants sont organisés à 42.L’établissement 42 s’associe à l’association Inclusive Coding et à l’association Les Arts Connectés pour permettre au plus grand nombre d’enfants de tous milieux de comprendre les enjeux des technologies et du numérique. Ainsi, des volontaires étudiant à 42 vont animer des ateliers de code pour enfants. En effet, pour ces jeunes nés au 21e siècle, il est indispensable d’avoir une meilleure compréhension des technologies utilisées quotidiennement à l’école ou à la maison. Cela sera aussi l’occasion pour les bénévoles de transmettre leur passion dans un but pédagogique et éducatif. Voire même de susciter des vocations.

Les ateliers d’Inclusive Coding concernent onze classes de primaire

Onze classes d’une école élémentaire classée REP+ du 18e sont concernées par cette initiative. Ces ateliers s’étendront de mars à juin, pour une durée totale de 10 heures par classe. Ce projet, réalisé en collaboration avec l’équipe enseignante, sera organisé sur le temps scolaire de chaque classe. Il est important que les enfants puissent comprendre le fonctionnement et les enjeux des technologies. D’où la volonté de 42 de contribuer à ce projet.

Cet article Inclusive Coding et 42 proposent des ateliers de code pour les enfants est apparu en premier sur 42.

]]>