Kwame Yamgnane

Kwame est depuis des années l’un des plus proches collaborateurs de Nicolas. Avant de lancer 42 avec Xavier, Nicolas et Florian, il a participé aux débuts d’Epitech et a mené une carrière entièrement dédiée à l’IT en tant qu’entrepreneur et au sein de SSII. Son histoire et sa nature empathique l’ont conduit à développer une fibre sociale marquée. Il s’implique particulièrement auprès des jeunes de la Web@cademie, lancée conjointement par Nicolas et François Benthanane (ZupDeCo). Ce pilier de 42, « simple mortel » passionné de Kendo et de bonne chère, rappelle volontiers ses deux devises : « Liberté, Egalité, Fraternité » et « J’ai pas atteint 2 m et 120 Kg en mangeant de la salade ! »

La devise de la France est Liberté, Egalité, Fraternité.

L’initiative que nous prenons aujourd’hui s’inscrit dans cette droite ligne. Si l’on regarde l’état de la France et en particulier celui de l’enseignement supérieur, on ne peut qu’être alarmé. L’intégration des jeunes diplômés en entreprise ne fonctionne pas, même pour les très grandes écoles. Notre modèle d’ascenseur social par l’éducation est à l’arrêt, l’OCDE nous classant même parmi les pays les plus mauvais dans le domaine de l’accessibilité des études.

Lorsque l’enseignement supérieur et avec lui notre pays ont ainsi un genou à terre, il est important de lancer des initiatives fortes, comme la création de 42.

L’objectif, c’est d’apporter à plus de jeunes la pédagogie que nous développons avec succès depuis 10 ans maintenant dans le domaine de l’enseignement de l’informatique. Une pédagogie qui ne réserve pas la réussite à une élite sociale comme c’est actuellement le cas dans l’enseignement supérieur. En décidant la gratuité de l’école, nous avons voulu aller au bout de cette logique pour multiplier autant ces cas de réussite dont nous avons été les témoins dans le cadre de nos fonctions antérieures mais qui sont encore trop isolés.

On a vu des jeunes qui venaient de classe sociales extrêmement modestes, des caissières dans la grande distribution, des personnes sans le bac, des gens issus des plus obscures banlieues, avoir des réussites exceptionnelles dans de grands groupes ou en tant qu’entrepreneurs, là où pourtant leur bulletin scolaire ne les promettait qu’au chômage.

Aujourd’hui la filière informatique bac +5 compte quelques 6 à 7.000 inscrits en moyenne. 42 ce n’est pas rien, c’est dès maintenant 1.000 places supplémentaires et gratuites. 42, c’est donc le contraire du déterminisme, tout sauf ce ‘quelque chose’ au-dessus de vous, qui guide vos choix et vous prédestine sans que vous ne puissiez intervenir. Avec 42 c’est votre travail qui va vous permettre de vous échapper.

Mon histoire familiale est liée à ce système éducatif français qui savait servir notre devise, mener à bien cette mission juste. Aujourd’hui, avec Xavier, Nicolas et Florian nous renvoyons l’ascenseur. Nous proposons quelque chose d’unique et singulier. Quelle que soit votre classe sociale. Que vous ayez ou pas le BAC. Ce n’est plus le portefeuille de vos parents qui va dicter votre réussite, c’est votre travail. Et croyez-moi, si vous êtes courageux vous serez récompensé.