Florian Bucher

Florian est un pur produit et surtout un fidèle de « l’école Sadirac » dont il répète volontiers l’extraordinaire capacité à passionner les jeunes jusqu’à leur permettre de trouver un travail sans même avoir à rédiger un CV. Ingénieur télécom, il est lui ancien d’Epitech dont il a été l’un des administrateurs réseaux pendant sa scolarité avant de prendre la direction des SI pour tout le Groupe IONIS quelques années plus tard. A l’image de toute l’équipe 42 Florian est guidé dans son action par un système de valeurs fort. Son désir de solidarité se manifeste par sa participation à la création de 42 aux cotés de Xavier, Nicolas et Kwame, mais aussi par son engagement à la Croix-Rouge Française puis comme pompier volontaire depuis 2005.

42 comme vous le savez tous maintenant, c’est la réponse. Mais quelle réponse ?

Le monde du numérique, de l’Internet, est un monde ouvert à tous. Qui que vous soyez et peu importe d’où vous venez et où vous vivez, vous y accédez. 42 est porté par cette ouverture.

Je ne viens pas d’un milieu défavorisé et mes parents ont toujours tout fait pour me permettre d’avoir l’éducation dont je rêvais quitte à se sacrifier financièrement. Mais, je fais partie de ces gens que l’éducation française considère tout au long de leur scolarité comme des enfants a-scolaire, qui n’entrent pas dans le moule. Ces enfants que l’on convoque avec leurs parents à qui l’on dit : « Vous savez, votre fils, vous allez avoir du mal à en faire quelque chose … vraiment il n’y a rien à en tirer. »

Moi tout ce qui me plaisait c’était de passer mes nuits sur mon PC… Et pourtant un jour, je suis tombé sur un prof qui leur a dit une chose dont je n’ai pas saisi le sens à l’époque mais qui s’est révélée vraie : « Le jour où votre fils sera passionné par ce qu’il fait et qu’il deviendra acteur et non plus spectateur, il va se révéler. Mais jusqu’à ce que ce jour arrive… et bien vous allez en chier ». Ce sont ses mots. Et ce jour arriva.

Heureux hasard, j’ai rencontré Nicolas. Puis Kwame. Et cette pédagogie qui faisait de moi un acteur, un moteur. Et là, plus personne n’a eu besoin de me rappeler ce que j’avais à faire. Au contraire, mes parents ne me voyaient plus, je bossais le jour, la nuit, le week-end… D’ailleurs ils ont mis un moment à s’habituer au changement !

Tout ça pour dire que nous vous proposons de devenir vous aussi les acteurs de votre futur, voire même du futur. Peu importe d’où tu viens et ce que tu as fait (ou pas) avant. Maintenant, on arrête les cours au tableau. Maintenant vous montez sur scène et vous nous montrez ce que vous valez.

Et parce que nous considérons que gratuit ne veut pas dire « cheap » ou bas-de-gamme, nous vous mettons à disposition le matériel le plus récent, le plus puissant. Vous avez le meilleurs matos au monde, les meilleurs accès internet, les meilleurs encadrants. Tout a été pensé pour vous mettre à disposition le top du top. Et cela, vous devrez le mériter et le perpétuer.

On vous donne tout … et vous allez vous aussi tout donner. Ensuite vous aiderez les suivants, comme je le fais aujourd’hui pour vous. Alors ok, ce ne sera pas facile. Loin-de-là même. Car vous seul serez responsable de votre succès ou de votre échec. Mais c’est d’autant plus gratifiant. Et vous allez prendre plaisir à souffrir !

Je ne peux que t’inviter à venir essayer ! Xavier, Nicolas, Kwame et toute l’équipe 42, on t’attend. Et si tu relèves le défi, on te garantit que jamais tu ne rédigeras un CV… tu n’en auras même pas besoin. Tout simplement parce que tu seras au top ! Et comme dit un bon ami, 42 c’est le futur !